MORNINGMIST
PAR BENJAMIN GRAINDORGE

Une lampe comme un instant superbe figé par le verre et propice à la rêverie.

La galerie Ymer & Malta organise jusqu'au 12 décembre la première exposition monographique de Benjamin Graindorge, dont elle présentait aussi les travaux lors de l'exposition collective « Marbre Poids Plume ». Pour MorningMist, le jeune designer propose une réflexion autour de la lumière et présente des créations oscillant à chaque fois entre art et design. Pour la lampe éponyme de l'exposition, édition limitée disponible en douze exemplaires, il imagine un nuage de billes de verre posée sur un piètement en acier blanc,

fumée onirique de cheminées immaculées, et matérialise la vapeur moelleuse duquel le dormeur doit s'extraire pour débuter sa journée. Un lampe comme un voyage délicat mais indispensable vers la réalité, qui joue avec les derniers éclats de nuits toujours trop courtes. La lampe revêt douze coloris différents, douze « brumes du matin » dans lequel il est bon de se laisser flotter juste avant d'éteindre son réveil...

 

www.ymeretmalta.com

Marine Normand
28 octobre 2011