Adopter les carreaux de ciment : les paramètres à considérer selon un designer professionnel

Donner du charme au logis est devenu une priorité à notre époque. Les projets de rénovation sont de plus en plus courants et constituent de véritables chantiers et les choix en la matière se multiplient de jour en jour. Toutes les techniques sont utilisées pour que le foyer type du XXIe siècle soit à la fois design, original, durable et fonctionnel. Aujourd’hui, le grand mode s’accorde avec les carreaux de ciment qui offrent un très large choix tant pour la forme que pour le motif.

Adoptez un style bien particulier

Très prisés sur le marché de la déco, les carreaux de ciment offrent une beauté et une originalité indiscutable à votre foyer. Ce côté charmant qu’on retrouve grâce à ces matériaux s’explique par :

  • leur imperfection : aussi surprenant que cela puisse paraître, le côté « fait main », donc irrégulier, de ce matériel le rend encore plus attrayant et même les grands professionnels du décor d’intérieur seraient d’accord. Ce côté peu commun lui confère beaucoup de caractère et fait qu’il devient plus indispensable. Cependant, cela le rend un peu plus cher et un peu plus difficile à installer par rapport à d’autres matériels de revêtement, mais le résultat en vaut largement le coût.
  • leurs motifs et leurs couleurs variés : cet aspect donne au logement contemporain plus de charme. En effet, le style épuré est très apprécié et le petit bonus apporté par les carreaux de ciment est indéniablement approprié.

Il ne faut pas oublier que bien que ce soit une mode de décoration qui réussit toujours, grâce à son côté esthétique, il y a des bases que l’on ne doit pas négliger. Retenez-le bien, car nous allons tout vous dévoiler.

Les paramètres essentiels à prendre en compte pour réussir son style

En résumé pour réussir sa déco avec des carreaux de ciment, il faut retenir les 5 points essentiels suivants : l’épaisseur, le poids, le support qui convient pour leur pose, les jointures qui les font tenir et résister, enfin les pièces de la maison où on doit le placer.

  • L’épaisseur idéale 

Les carreaux de ciment sont reconnus pour leur grande épaisseur. De l’ordre de 16 mm pour ceux qu’on utilise pour le sol contre 12 mm pour les carreaux muraux. Cette épaisseur, vous le conviendrez, témoigne déjà de la grande qualité du produit. Pour qu’ils tiennent bien, il vous faut au moins une couche de mortier à base de ciment de 2 cm au moins au sol et de 16 mm sur les murs soit 6 à 8 mm de plus que pour la fixation des carrelages en grès. De ce fait, il est aussi primordial de se préparer au système de jonction de ces carreaux épais avec les installations voisines (exemple : porte ou fenêtre), car il y a risque de décalage avec les niveaux originaux si c’est une rénovation que vous faites.

  • Le poids de ces carreaux

Du même ordre que les carreaux en terre cuite, ceux en ciment sont très lourds (dans les 35 kilos au mètre carré), il est donc essentiel de bien étudier leur support et leur emplacement. Imaginez que vous les installiez dans une chambre à l’étage, il vous faudra un support extrêmement costaud pour éviter tout accident fortuit. Grâce à leur motif très tendance, on peut poser les carreaux de ciment dans une pièce pour faire un effet « tapis ». Cela lui donnera un aspect différent et vous facilitera l’entretien, car ils ne nécessitent pas autant de traitement, alors qu’ils ont une meilleure apparence qu’un vrai tapis.

  • Le choix du support

Pour éviter toute mauvaise surprise, optez avant tout pour une chape en ciment (couche de mortier à base de ciment). En cas de rénovation, placez les carreaux de ciment sur un ancien carrelage. L’essentiel à retenir est qu’il faut que la surface soit plane et stable pour qu’ils tiennent correctement. Il faut à tout prix éviter de les poser sur un sol sujet à des dilatations et à des rétractations telles que le parquet. Si vous tenez tant à l’installer à cet endroit, du coup, il faudra remplacer le parquet par des dalles Fermacell, une chape fibrée ou du contreplaqué marine. Par contre, vous pouvez les poser sur les murs sans aucune restriction particulière.

  • La jointure

Elle fera toute la différence car son choix rallonge la durée de vie de vos carreaux de ciment qui peuvent risquer de se fissurer assez rapidement. Si vous bâtissez votre maison sur un sol plan et stable tel un ancien carrelage, prévoyez des joints entre 1 à 2 mm. Dans le cas d’un sol « vivant » qui se dilate ou se rétracte, ou d’un sol chauffant, au moins un joint de 3 mm associé à de la colle « flex » est indispensable. Si les installations en carreaux de ciment sont accolées à un parquet, il faut même aller jusqu’à une jointure de plus de 4 à 5 mm en polyuréthane.

  • Dans quelles pièces poser vos carreaux de ciment pour mieux les mettre en valeur ?

Comme ces matériaux sont destinés à la fois au sol et au mur, il est tout à fait normal qu’on puisse les retrouver dans toutes les pièces de la maison. Cependant, en fonction de la chambre où vous les installerez, la durabilité de ces carreaux en ciment est de 8 à 10 ans à cause de leur composition (calcaire poreux sensible aux taches). Les pièces les plus sensibles sont :

    • la salle de bains, surtout si votre appartement ou votre maison se trouve dans une région avec des eaux très calcaires,
    • la cuisine qui regorge de produits acides (citron, etc.) qui fragilisent le carreau de ciment.

Voilà les cinq points essentiels à retenir si vous voulez réussir l’installation de matériaux nobles comme les carreaux en ciment.

Que retenir en tout ?

Donnant un charme certain à votre intérieur, les carreaux de ciment représentent un choix de décoration très judicieux. Faire un choix entre les quelques motifs disponibles est la partie la plus agréable de votre projet de rénovation. Cependant, pour réussir pleinement votre installation, retenez bien que ce matériau de grande qualité répond à de grandes exigences du fait de son épaisseur et de son poids qui nécessitent le choix d’un bon support, les jointures qu’ils exigent et enfin les pièces dans lesquelles il faut les installer. Le choix est large, mais avec ces plusieurs conseils proposés par des professionnels, votre mode de décoration ne pourra être qu’un succès, alors à vos travaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *